Le logiciel de messagerie instantanée MSN Messenger fermera définitivement ses portes au 31 octobre prochain pour laisser place à Skype.

En novembre 2012, Microsoft annonçait vouloir fermer son application de messagerie Windows Live Messenger, précédemment connue sous l’appellation MSN Messenger et introduite en 1999. La firme de Redmond a en effet racheté le logiciel de VoIP Skype en 2011 pour 8,5 milliards de dollars.

Ce processus de migration fut déployé dans le courant de l’année dernière avec une fusion des identifiants Skype et Microsoft. Skype forme désormais le pilier des communications chez Microsoft et trouve sa place au sein de Windows, Windows Phone, Xbox, Outlook.com et même dans les souscriptions Office 365.

Toutefois un pays manquait à l’appel : la Chine. La firme de Redmond avait effectivement affirmé que la transition serait effectuée plus tard. Selon le blog spécialisé LiveSino, Microsoft a commencé à envoyer des avertissements aux utilisateurs en leur indiquant que la migration est désormais effective. Après le 31 octobre, les internautes devront se procurer Skype.

Entre-temps, l’équipe de Skype a déployé une nouvelle architecture laquelle repose sur un serveur central ; les échanges ne sont donc plus effectués en pair à pair (P2P) entre les utilisateurs. Par ailleurs, en novembre 2013, le site GreatFire.org, surveillant le degré de censure sur la Toile chinoise, saluait les efforts de Microsoft en affirmant que la société avait retiré tous les filtres mis en place par les autorités ainsi que ceux permettant de surveiller d’un peu trop près les échanges des utilisateurs.

 

Publicités